Connaître le prix de son investissement Viager

Connaître le prix de son investissement Viager

 

France, le viager a mauvaise réputation, ¼ des français sont réticents vis-à-vis de cette pratique qu’ils trouvent moralement discutable. En effet, ce type d’achat implique la spéculation sur le décès attendu de l’occupant.

 

Cependant, la formule du viager est revisitée par certains fonds d’assurance-vie. Aujourd’hui, il est possible d’investir sur ce type d’investissements de manière mutualisée et sans aléa sur le prix à payer. Ce dispositif permet donc aux séniors de monétiser leur patrimoine, et ainsi de vivre plus longtemps dans leur domicile.

 

Deux sociétés civiles immobilières (SCI) proposent cette option, et visent un objectif de performance de 5 % par an. Viagénérations a été créée en 2017 et est pilotée par Turgot AM. Il s’agit du 1er fond d’investissement à s’être aventuré sur ce créneau. En 2020, la société Arkéa IS s’est positionnée sur la même pratique avec la SCI Silver Avenir.

 

Les gérants de ces fonds peuvent alors acheter la nue-propriété, laissant l’usufruit viager aux séniors, ou laisser aux occupants un droit d’habitation et d’usage.

Le prix inclut une décote liée au fait que le logement ne sera pas disponible avant de longues années. Elle correspond aux loyers comptés d’avance selon l’espérance de vie des vendeurs.

En moyenne, parmi les clients de Viagénérations, les occupants ont une espérance de vie statistique de 10,6 ans, et la décote s’élève à 38 %.

 

La différence de ces produits par rapport aux viager classique se fait sur le prix du bien, qui est réglé en une fois. L’acheteur n’a pas à verser de rente à vie à l’occupant.  Ainsi, l’incertitude financière sur le prix vraiment payé est éliminée.

Le marché du viager se concentre aujourd’hui en Ile-de-France et en Provence-Alpes-Côte d’Azur, où cette pratique immobilière est plus courante.

Article rédigé d’après le site Le Monde,

https://www.lemonde.fr/argent/article/2021/02/08/viager-plus-besoin-d-attendre-la-mort-de-l-occupant-pour-connaitre-le-prix-de-son-investissement_6069137_1657007.html