Après avoir augmenté en décembre, l’indicateur qui reflète le moral des ménages perd trois points.

Le moral des ménages en France s’est nettement replié en janvier après avoir rebondi en décembre, la part de ceux qui veulent épargner se rapprochant de son plus haut niveau historique, a rapporté l’Insee ce mercredi 27 janvier.
L’INSEE indique que l’opportunité de faire des achats importants est en baisse, tandis que celle d’épargner est en forte augmentation.

Avec la crainte d’un regain de l’épidémie de Covid-19, le nombre de ménages qui jugent qu’il est opportun d’épargner progresse ainsi fortement et rejoint son niveau de décembre 2012, très proche de son plus haut historique, atteint en 1994 et 1995.

Pas judicieux de faire des achats
L’INSEE indique également que le moral des ménages perd trois points, à 92 points, contre 95 points atteints en décembre, et une moyenne de longue période qui est de 100.
L’indicateur qui reflète la propension des Français à consommer ou à épargner était tombé en novembre à 89, son niveau le plus bas depuis la crise des « gilets jaunes » en décembre 2018.

Pourquoi l’heure n’est pas à la désépargne
« En janvier, la proportion des ménages estimant qu’il est opportun de faire des achats importants baisse nettement », selon le communiqué, qui ajoute que le solde d’opinion des ménages par rapport à leur situation financière future se détériore fortement, même si ce solde reste meilleur qu’en novembre.)

Article rédigé d’après le site Figaro Immobilier
https://immobilier.lefigaro.fr/annonces/edito/financer/frais-et-assurances/comment-financer-travaux

Leave a Reply

Your email address will not be published.