Lorsque vous sollicitez un prêt immobilier pour l’achat d’un bien, la banque demande quasi-systématiquement la mise en place d’une garantie ; généralement, il s‘agit soit d’une caution bancaire (Crédit Logement, SACCEF, CAMCA, etc…), soit d’une hypothèque. La mise en place de l’une ou l’autre de ces garanties représente un coût supplémentaire (1 à 1,2% du montant de votre financement) à ne pas négliger lors des démarches bancaires et chacune d’elle a ses propres avantages et/ou inconvénients. La caution bancaire est assurée par les établissements bancaires, leurs conditions financières peuvent donc varier selon les banques et le montant emprunté. A noter que certains organismes de caution restituent une partie du dépôt de garantie à l’échéance du contrat de prêt. L’hypothèque, elle, doit être établie par un notaire et publiée à la conservation des hypothèques. Elle devient sans effet lors du remboursement total du prêt ; néanmoins, le propriétaire aura l’obligation de procéder à sa mainlevée en cas de vente avant l’échéance du prêt. MONSCO est à votre disposition pour tout complément d’informations à ce sujet.

Leave a Reply

Your email address will not be published.